vendredi 26 avril 2013

En passant par la Lorraine



25/04/13

Petit retour sur mon passage chez Francine, Michel et leur fils Armel à Villers les Nancy. Ce fut une super soirée, dîner sur la terrasse en discutant de nos voyages respectifs, et notamment de leurs dernières  vacances à vélo le long de la côte ouest américaine de San Francisco à Los Angeles. Ça aussi ça donne envie.
Lendemain petit déj au soleil….le temps passe vite et il est déjà 10h quand je quitte leur maison. Je suis les conseils et je file au centre-ville, passage obligé par la fameuse Place Stanislas, je me pose dans un parc histoire de mettre les dernières notes dans mon beau carnet de voyage (Merci Julie bisous !), de regarder un peu la route. Bon je le savais mais c’est clair que sur le papier ça ne s’annonce pas comme l’étape la plus sexy du trip….

Une bonne grosse vallée industrielle pleine d’usines qui crachent leurs fumées noires et épaisses, c’est – en gros – ce qui constitue les 60 km entre Nancy et Metz.
Alors oui, je l’avoue j’ai pêché ! J’ai triché, j’ai trahi mes beaux principes qui voulaient que je n’utilise que mon vélo ou un autre moyen de déplacement non motorisé….. J’ai donc pris le train jusqu’à Metz, que j’ai voulu visiter un peu. J’en retiens…..pas grand-chose à vrai dire. C’est con de dire ça car les gens qui y habitent trouvent surement que leur ville est jolie, et moi j’y passe deux heures et j’émets un jugement hâtif. C’est dur de se faire une vraie idée comme ça (bon si les vitraux de la gare valent le coup d’œil n’est-ce pas Michel ?). Et j’ai voulu prendre la véloroute jusqu’à Thionville….mais je l’ai jamais trouvé. Elle devait pourtant être pas loin, entre les cheminées, les silos, la bretelle d’autoroute et la Moselle. Alors j’ai tourné, et retourné et puis ça m’a un peu gonflé, alors j’ai repris le train jusqu’à Thionville.

Sur le moment j’ai pensé à Mike Horn qui lors de son tour du monde en suivant la ligne de l’équateur (lire Latitude zéro) avait dû être emmené de force en voiture par un militaire pour une quarantaine de kilomètres. Et ben lui, il s’était relevé la nuit, avait repris son bike et s’était refait les 2 fois 40 km en catimini ! 

Mais là non c’était vraiment bof et sans intérêt si ce n’est d’ajouter des kilomètres pour des kilomètres sans plaisir.
Alors en contrepartie je suis prêt pour compenser ce manquement de 100 km (car mine de rien ça me travaille grave, je sens que je vais faire que d’y penser sérieux) à :
-        -  Faire 50 fois l’aller-retour chez moi – le cabinet ( PS : penser à avertir les riverains pour ne pas qu’ils appellent l’EPSM).
-         -    Faire un aller-retour à Annecy avec quelques variantes sans avoir le droit de me baigner au lac
-       -     Faire deux tours du Môle, avec montée en trail au sommet à chaque fois.
-      -       Ou toute autre idée qui me (ou vous) viendra d’ici la fin !

Par contre de Thionville il y a une super piste cyclable qui suit la Moselle, je l’ai donc suivie et je me suis même fait escorter par Jacky, un papy de 74 ans qui a été opéré de l’aorte y’a 3 mois, et qui doit faire du vélo pour sa rééduc. Ca tombe bien il aime ça. Je lui ai demandé ma route et il a tenu à me montrer car on allait au même endroit, trop cool ! Alors ça n’a pas été simple, j’ai mis le grand plateau, j’ai serré les dents, j’ai pris l’aspiration mais j’ai rien lâché et on a fait les 20 kms jusqu’à la frontière France-Luxembourg-Allemagne ensemble. Puis j’ai continué un peu, ça roulait bien, il faisait beau, je me serais cru le long du canal Bruxelles –Charleroi Benji. Donc il y a la Moselle au milieu, à gauche c’est le Luxembourg, à droite l’Allemagne. J’ai pris à droite, ni voyez aucune connotation politique hein…. ;-) 
 
Et dans ma tête je me disais, ça serait cool qu’il y ait un petit camping pas cher pas loin sur le bord de l’eau, il est 18h ça tomberait nickel. Et bien voilà, comme dans Aladin mon vœu a été exaucé. Il était à Remich, côté allemand ce soir là.
10 euros, emballé c’est pesé m’sieurs, dames. J’ai une grande tonnelle, des chaises longues, l’électricité à côté, la lessive est faite….non vraiment c’est pas mal.
Il est 21h57 sous ma tonnelle, il fait nuit………le reflet des lumières sur la Moselle, un carré de chocolat blanc et  Eet de Regina Spektor dans les oreilles….à cet instant précis c’est une alchimie parfaite.
Demain je continue un peu la frontière et je traverse le Luxembourg, mais peut-être que j’y serai déjà plus au moment où je posterai ce billet.
Allez, première nuit sous la tente.
Bises les loulous.
Ju

PS 1 : je fais du teasing pour l’instant, il ne se passe rien d’extraordinaire. Je mets les personnages et le décor en place, mais promis les ours sont au programme, patience J
PS 2 : j’ai vu un gars courir le long du canal avec des poids de 1kg sur chaque cheville….j’ai failli m’arrêter….non mais on n’a pas idée quand même !  J’ai souri…. !
PS 3 : Un gars au camping à un panneau solaire qui alimente une petite fontaine de jardin décorative avec de faux moineaux , posée devant le camping-car flambant neuf. So kitsch…je kiffe !!
PS 4 : Non rien de spécial, mais vu que j’ai fais une allusion politique de droite plus haut je compense en mettant des PS, donc égalité....comme le fait le CSA à la télé ;)

1 commentaire:

  1. Tu te spécialises dans la fontaine ?

    Bisou
    Madeleine W.

    RépondreSupprimer