lundi 20 mai 2013

Grooossse étape !!



J29 Dimanche 19 Mai 2013  Gaupne – Bismøen  120 km/1825+

C’est à 1h30 du matin que je me suis couché hier soir….les journées sont longues !! A peine l’étape terminée et les pâtes avalées que je troque mon cuissard contre ma panoplie de reporter.

Coucher sur le papier les émotions ressenties n’a rien d’évident et même en s’appliquant du mieux possible, il existera toujours un fossé entre les deux. Tout ça pour dire que ce matin c’est à 10h20 que j’ai quitté le camping sous un ciel dépourvu de nuage. Le soleil avait tout l’espace pour lui tout seul.

Les 25 premiers kilomètres étaient plats, juste pour s’échauffer et ensuite le gros morceau est arrivé. 
Difficile de dire combien de kilomètres faisait l’ascension. Entre 20 et 30 selon moi, et c’était bien raide. Alors plutôt que de voir ça comme un bloc, j’ai fragmenté l’effort en palier de 100m de dénivelé. Avec l’altimètre c’est facile de se caler là-dessus. 2 minutes de pause tous les 100m D+, ça permet d’avoir un rythme et de grimper comme un métronome. Ça a plutôt réussi je trouve. L’ascension était belle, le paysage changeant progressivement pour arriver comme hier sur un immense plateau enneigé, avec des reflets bleutés, des murs de neige, des sommets élancés.






La particularité de cette route est que sur la fin elle faisait comme un toboggan, de nombreuses redescentes et remontées de quelques centaines de mètres. La fin était interminable, d’autant plus que le haut du col n’était pas vraiment marqué puisque situé sur le plateau. Du coup j’ai pris mon repas du midi vers 17h, normal.




Et ensuite j’ai pu profiter de la plus longue descente à vélo de ma vie. 50 km pour redescendre progressivement jusqu’à Lom !! Trop bon, il fallait parfois pédaler car la route remontait un peu, mais dans l’ensemble c’était que de la descente. 



A Lom, il était déjà 19h30 et une station service salvatrice m’a permis de m’offrir le luxe d’un coca et d’un petit pain au fromage. Et j’ai continué encore un peu car c’était plat, je me suis finalement posé dans un champ, plat et sans neige cette fois, une dizaine de kilomètres plus loin. A priori il est 23h30, je ne devrai pas me faire déloger pour cette nuit c’est cool.



120km et au final 1825 m D+ en partant à 10h20 ce matin je ne l’aurai jamais cru, c’est bon ça. Mes jambes sont une pure merveille, aucune infidélité à déplorer, je peux compter sur elles à chaque instant. Il faut que je trouve un moyen de les récompenser.

Demain j’ai envie de décoller tôt, direction Geiranger pour profiter un peu, il doit encore faire beau. Je pense pouvoir être à Trondheim en fin de semaine où j’ai peut-être un point de chute, ce qui me permettrait de prendre un jour de repos éventuel. Wait and see…….

Les jours allongent de plus en plus….les gens sont cools et m’aident bien….pas de soucis physiques ou mécaniques à déplorer….alors la route continue les amis.

Je vais bouquiner un peu……On a roulé sur la terre, d’Alexandre Poussin et Sylvain Tesson….le tour du monde à vélo de deux jeunes de 20 ans qui deviendront par la suite de célèbres écrivains-voyageurs….

Bises à tous dehors il fait encore bien clair.
Ju

10 commentaires:

  1. Que de belles photos, des paysages vraiment splendides et un coup de cœur pour celle ou tu est assis à côté de ton vélo face à cette belle montagne. Qu'elle challenge!!! quelle belle aventure humaine aussi. Profite à 100% X 10 et continu de nous faire rêver de la part de serge. A+

    RépondreSupprimer
  2. 50 Kms de descente, j'en connais un qui aimerait être avec toi pour savourer ces moments.
    Il va bien se reconnaître, non ?
    Bonne lecture, bonne nuit.
    Maman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu ouais que j'aimerais y être!

      Supprimer
  3. une info que je tiens du jt de 20 h : 7 cols sont encore fermés dans les Alpes : pour te dire le temps qu'il fait ici !
    Tu vois de la neige mais il y en a encore ici aussi !
    Peut-être sera-t-elle partie quand tu reviendras ! C'est à espérer.
    En tout cas superbes paysages que tu nous fait découvrir.
    Bonne journée demain
    marie-o

    RépondreSupprimer
  4. ce qui est fou c'est que tu n'as pas l'air de manger des masses avec tout l'effort que tu fais. A la fin y a l'épreuve de la balance comme dans KohLanta ? :)

    RépondreSupprimer
  5. Salut Julien , qu'as tu emporté comme matériel média ? tablette? Téléphone portable ? Appareil photo ? Je suis un peu curieuse de la non-limite de la technologie ! Comment fais tu pour envoyer ton blog ? Il y a du réseau ? Alors qu'en France il en manque souvent ! ! Expliques nous un peu le côté pratique ! Merci
    Anne de Sergio

    RépondreSupprimer
  6. Sympa tes textes et magnifiques tes photos...S'il est vrai que les paysages s'y prêtent, il y a surtout l'oeil du photographe...Bravo Julien! Comme le demande Anne,je pense que beaucoup de tes "suiveurs" aimeraient savoir de quel matériel tu disposes, et comment tu procèdes pour le site.Alors... au boulot... encore...encore...!
    Jean Louis (+ Nicole)

    RépondreSupprimer
  7. Salut,
    Pour récompenser tes jambes, tu trouveras peut-être un salon de modelage (les pros et les initiés apprécieront la nuance) lors d'une étape.
    Quel beau soleil, veinard. Ils durent combien de temps les jours sous ces latitudes nordiques ?
    Bonne route.
    Thomas

    RépondreSupprimer
  8. Tu te tapes de sacrées étapes en ce moment dis-moi. J'adore la 2e photo, quant à la dernière on se croirait davantage vers Aubenas en plein mois d'Août qu'en Norvège à la mi-Mai! La descente devait être bien sympa, même si bon 1800m en 50 km ne donnent pas un pourcentage monstre mais se laisser couler sur une telle distance ça doit être cool. Hâte de voir les photos de Geiranger, à cette période de l'année ça devrait pas encore être trop blindé. J'espère que tu vas pouvoir te monter Trollstigen.

    RépondreSupprimer
  9. Astucieuse ta façon de "garer" ton vélo.
    Un petit détail m'avait échappé, sur deux pancartes, on retrouve ton chiffre fétiche,
    pur hasard ?
    Maman

    RépondreSupprimer